In the chaussettes

Hier on avait rendez-vous avec le biologiste en vue de notre prochaine FIV 3, la première avec le Dr. Génial (oui le Dr. L a un petit nom maintenant) et dans le nouveau centre. Alors pour nous c’était une première (oui oui c’est bien la 3ème FIV) sachant qu’à l’hôpital de 36 villes on ne l’avait jamais vu le biolo…

Breeeeeef ! Ayant rendez-vous à 11h45 dans le centre de Paris autant vous dire que j’ai posé ma matinée et le Mari sa journée. Je me disais qu’il était plutôt pessimiste le Mari parce que c’était faisable d’aller au rv et aller bosser après. Alors on arrive comme des fleurs au labo, on prend un ticket et on attend un peu. Quand c’est notre tour, la dame nous sourit et nous dit qu’il faut aller dans l’immeuble en face pour les consultations. Heu… on ne pouvait pas me le dire quand j’ai pris rv ? surtout quand j’ai demandé si le rv était au labo ? Bon passons ! On traverse la rue, on monte les 4 étages et en arrivant on tombe sur un couple qui a attend… sourire crispé car il est 11h40 ah ah ! Le couple nous dit qu’il a rv à 11h30. On se dit que ça va il n’y a pas beaucoup de retard. A peine on s’assoit qu’un autre couple sort d’un bureau et vient s’assoir en salle d’attente. Re-sourire crispé, merde on est combien à attendre en fait ? Le couple juste avant nous est appelé par une dame et nous sommes rassurés ça va plutôt vite en fait,le couple qui sortait du bureau doit sûrement voir un autre médecin. Puis revient le couple qui avait rv à 11h30, et là on comprend : la dame blonde qui appelle les couples c’est en fait la secrétaire qui nous appelle pour constituer notre dossier. Donc le couple qui sortait du bureau et qui attend là dans la salle d’attente c’est le rv de 11h15 et il est…. 12h15 ! Bon entretemps le couple de 11h15 a été appelé par la biolo et on se retrouve à attendre avec le couple de 11h30, qui passe assez rapidement avec la biolo.

Une fois le couple nous précédant dans le bureau de la biologiste, le Mari a la formidable idée de vouloir remettre des sous dans le parcmètre (bah oui il est 12h30 !). Le Mari part et c’est à ce moment là que le couple de 11h30 sort de sa consultation et que le biologiste me dit qu’elle revient de 2 minutes. Re-re-sourire crispé, je me jette sur mon téléphone et j’appelle le Mari pour qu’il ramène son boule fissa ! Le Mari arrive en sueur et hors d’haleine et je lui explique que 2 laborantins sont entrés dans le bureau de la biologiste, mais bon ça ne va pas durer hein ?

12h45 notre tour arrive enfin, moi j’étais bien remontée prête à lui rentrer dedans au cas où j’aurai une petite réflexion sur les mauvais effets du stress. Parce bon il fallait que je retourne bosser moi (et accessoirement que je déjeune aussi). (Pour la petite histoire le Mari n’a même pas rempli le parcmètre parce qu’il avait oublié son code… oui ça c’est mon Mari que j’aime ❤ !)

Mais là elle nous accueille avec un joli sourire, nous demande de lui raconter notre parcours . Elle est compatissante, a de l’humour et est très gentille donc oui elle m’a amadoué la garce ! je suis tombée sous le charme de la biolo…
En lui racontant notre parcours, elle s’arrête de noter et me regarde droit dans les yeux en me disant : « c’est un sacré parcours ça Madame, vous êtes courageuse vous savez ? ». Sur le coup j’ai buggé, je n’ai pas l’habitude qu’un médecin me parle de sentiments et de ce que j’endure. Je lui réponds que je n’ai pas le choix qu’il faut avancer et ce malgré la difficulté de l’épreuve, mais elle continue en me disant que malgré tout j’avais une sacrée force de caractère et que ce n’était pas donné à tout le monde. Ses mots m’ont touchés parce que j’ai commencé à avoir les larmes aux yeux, elle me perçait à jour et me voyait à travers ma carapace. Heureusement elle est vite passé à autre chose, mais j’ai longtemps été ébranlée par la sincérité de sa compassion.

Ce qui est pratique avec la biolo du labo où le Mari a fait son spermo c’est qu’elle a les résultats que nous on n’a pas encore reçu. Mais du coup on apprend que les % des spermatozoïdes typiques sont passés de 7 à… 2 % ! MOOOOOOOUUUUAAAAAAH AAH AAH ! Et dire qu’on a faillit se priver d’une telle rigolade parce que le Mari ne voulait pas refaire son spermo et encore moins prendre rv avec l’andrologue (bah oui il n’en a pas besoin !).

La biolo dédramatise la situation, le test IMSI montre 35% de spermatozoïdes classe II et 65% de classe III (la top qualité est à I, II c’est bof mais on peut quand même y faire quelque chose et III c’est vraiment pourave. Donc pour elle, on pourra bosser avec 35% de spermatozoïdes bofs, vu que l’IMSI c’est un grossissement x6000 (habituellement c’est x400). Le problème avec les bestioles du Mari c’est que c’est leur tête qui est malformée, ils ont genre un trou dans la tête (même ses spermatozoïdes n’ont pas de tête c’est fou !). Cette malformation fait que même s’il y a eu embryon, celui s’arrête à J4. Donc dans notre cas, ce sera blasto ou rien, que ce serait certes difficile pour nous s’il n’y a pas transfert, mais que c’est mieux d’attendre des embryons de bonne qualité et que ça ne grillerait pas un ticket. Ces propos confirment encore une fois qu’on a bien fait de changer de centre, qu’on avait vraiment l’impression avec l’ancien qu’on nous transférait des embryons sans trop y croire en croisant les doigts pour que ça marche.

Mais l’IMSI ne résous pas tout, il faut aussi un bon ovocyte ce qui n’est pas une chose facile pour notre cas. Et le parcours du combattant n’est pas fini, parce que même si on avait un bon embryon, il faudrait qu’il s’implante dans mon utérus et qu’il y reste pour 9 mois.

Elle a conclu l’entretien en nous disant qu’elle était toujours disponible si on voulait la revoir et parler de notre cas. Elle viendrait de l’hôpital avec notre dossier et nous consacrera le temps nécessaire (je comprends mieux le retard…).

Le Mari m’a déposé au travail, j’ai eu le temps de choper une salade sur le chemin et que j’ai juste picorée à mon bureau. L’appétit n’était pas là, le rendez-vous m’avait plombé le moral. Notre cas n’est pas simple, il faut arriver à avoir un embryon de bonne qualité sachant que nos gamètes sont de mauvaise qualité. De plus moi qui pensait peut être tenter une nouvelle tentative avant la fin de l’année c’est peut être compromis parce que si la fragmentation ADN du Mari n’est pas bonne, il devrait prendre des médocs pendant 3 mois (à l’heure du rendez-vous on n’avait toujours pas les résultats).

Je me fais de plus en plus à l’idée que la FIV ne marchera pas et qu’il faut garder des forces pour un autre combat qu’est l’adoption. Je n’ai pas perdu tout espoir de porter à nouveau un enfant mais je suis consciente que ce sera difficile. A nous de vivre au mieux l’échec et d’arriver enfin à de construire notre famille, avec un enfant du bout du monde ou biologique.

Publicités

32 réflexions sur “In the chaussettes

  1. Comme je te comprends !! J’en arrive pour ma part aux mêmes conclusions que toi. Il y a des chances pour que ça ne fonctionne pas et on a envie de se concentrer sur l’autre chemin. Maintenant, on va continuer le combat pmesque, parce qu’on sait jamais, sur un malentendu… Tout peut arriver, le meilleur comme le pire, pas vrai? C’est pour ce meilleur que je vous souhaite que vous allez faire cette fiv 3 !! Bises.

    J'aime

  2. Je fais partie du club très sélect des gamètes de mauvaises qualité. Ils savent aider les hommes mais les femmes… Pour ma part j’ai change de centre pour mettre un diagnostic sur mon deuil et j’ai demande un agrément. Mais on ne sait jamais… Ça sera aussi de l’imsi pour nous.
    J’espère que la Frag de ton mari sera normale pour que vous puissiez recommencer au plus vite. La recherche avance…. Je croise fort les doigts

    J'aime

      • A cause des fausses couches a répétition et d’un test pré imsi pas top : 5% de type I et 5% de type II. Mais en règle général l’imsi est aussi préconisée, il me semble a vérifier, lors d’échec d’implantation. C’est le Msome, le Test pré imsi qui détermine si c’est nécessaire ou non.

        J'aime

  3. Moi je trouve que vous avez appris pas mal de choses. Et ça c’est chouette. Le coup de cette « barrière » à J4 par exemple c’est super important !!
    J’espère que tu retrouves la pêche 🙂
    Et oui, t’es une femme courageuse

    J'aime

    • Merci M’dame 🙂
      Ce qui est fou c’est qu’on sentait bien qu’il y avait qq chose qui n’allait avec l’ancien centre. Et même si on n’est pas medecin tout ce qu’on pensait comme autre voie était juste : l’IMSI, la DHEA, la fragmentation ADN des bestioles, n’implanter que des embryons de qualité. Ce que j’en retiens c’est qu’il faut se faire confiance et s’écouter.

      J'aime

  4. Ils ont l air bien dans ce centre, surtout la biolo! Vous avez quand même avancé, et appris des choses importantes lors de ce rdv.
    Et oui tu es bien courageuse, c’est sûr! Il en faut du courage pour tout ça.
    J’espère que vous pourrez avoir la prochaine tentative avant la un de l’année.

    J'aime

  5. Tu as bien fait de changer de centre et même si il faut prendre plus de temps, au moins ce sera bien fait et en connaissance de cause, pas au petit bonheur la chance !
    Déjà c’est un super début d’avoir quelqu’un de compréhensif et de disponible en face de soi.
    Courage pour l’attente des résultats 😉

    J'aime

  6. J’espère que ça va marcher cette fois ci, c’est déjà un bon point que ce RDV se soit bien passé. C’était au labo c’est ça? Plein de courage pour la suite 🙂

    J'aime

  7. J’espère que ce nouveau centre – dans lequel tu as l’air écoutée et entendue ! – t’apportera de belles réponses… Courage pour la suite !!!

    J'aime

Fais toi plaisir exprime toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s