I don’t know what to do with myself

Et si on parlait FIV pour changer, ça fait longtemps non ? Pour celles et ceux qui suivent mes aventures, vous en étiez resté à ma tentative d’intégrer un nouveau centre pour faire mes deux dernières FIV. Pour les petits nouveaux je vous fais un rapide résumé (ou tu cliques sur le lien qui va suivre). J’avais envoyé un dossier à ClaCla en juillet mais je n’ai pas eu la réponse escomptée http://dansmagalere.over-blog.com/2014/07/en-mode-wtf.html … Suite à ça, j’ai pris mon courage à dix doigts et j’ai envoyé un mail au grand Professeur de Clacla pour lui dire tout le mal que je pensais de son torchon (il n’avait qu’à pas donner son adresse email aussi). J’ai laissé passer quelques jours pour faire retomber un peu ma colère et on m’a toujours dit qu’il ne fallait pas répondre à chaud parce qu’on pouvait dire des choses qu’on allait regretter. Certes je fulminais moins, mais j’étais encore chamboulée par le courrier et encore sacrément vénère (j’ai relu mon mail il y a quelques jours et effectivement le Pr a sûrement bien senti ma colère, et je me suis dit que j’y étais peut être allé un peu fort). Et il a tellement bien senti ma colère, que la semaine dernière j’ai reçu un mail de son assistante m’informant que le Pr proposait de nous rencontrer en consultation le 18 septembre afin de faire le point avec nous. Ma première réaction en voyant le mail a été de relire le mien (j’ai un peu serré les dents en me disant « ah oui quand même »), et puis je me suis dit que je pensais tout ce que j’ai écrit donc j’assume et tant pis pour lui s’il s’est senti « agressé » parce que sa lettre m’avait quand même assommée.

Donc me voilà bien, avec un rendez-vous avec le Pr de Clacla, et un rendez-vous samedi chez un autre docteur d’un autre centre de PMA parisien. Sur le coup je stresse et cogite un max (mon surnom c’est tempête sous un crâne) en me demandant quoi faire. Et puis j’ai fait comme je fais tout le temps : j’ai fait l’autruche (j’ai mis les soucis de cotés en me disant qu’une bonne idée tomberait peut être toute seule). 

L’idée m’est bien tombée dessus parce que j’ai pris la décision d’annuler le rendez-vous de Clacla. Poser une matinée pour se faire expliquer en face à face pourquoi sa lettre était bien justifiée et qu’eux ne peuvent rien faire pour nous, m’embête un chouilla. Mais comme c’est l’assistante du Pr qui a pris rendez-vous pour nous, il faut que j’appelle le service des rendez-vous de l’hôpital pour l’annuler. Il m’a juste fallu une semaine d’acharnement pour pouvoir atteindre une personne physique (sachant que je rappelais une dizaine de fois par jour ce satané numéro). Donc je tombe enfin sur une charmante dame qui s’étonne que je veuille annuler un rendez-vous alors que tout le monde se bat pour en avoir un. Je vous retranscris notre échange : 

– Bonjour, je voudrais annuler mon rendez-vous du 18 avec le Pr. 
– Ah bon vous êtes sûre ????
– Oui on m’a refusé mon dossier et puis j’ai envoyé un mail pour me plaindre de votre façon de faire et l’assistante du Pr. m’a donné ce rendez-vous.
– Certes mais si on vous a donné un rendez-vous c’est peut être que votre dossier n’est plus refusé ?
– Ou alors c’est pour m’expliquer de vive voix pourquoi il a été refusé. Alors ça non merci, j’ai eu ma dose.
– Mais si ça se trouve ce n’est pas pour ça ! Et puis il est tellement gentil le Pr !!!! Ce serait dommage d’annuler non ? Je ne peux pas vous dire quel est le sujet de ce rendez-vous mais ça m’embête que vous annuliez… il est tellement gentil…
– Bon vous me mettez le doute… il est peut être très gentil mais moi je lui ai envoyé de sacrés scuds… Bon je vais réfléchir…

J’ai réussi à raccrocher tant bien que mal, j’ai cru qu’elle allait pleurer si je lui confirmais que je voulais vraiment annuler mon rendez-vous. Et puis j’ai réfléchi, elle m’a vraiment mis le doute. Ca ne coûte rien d’y aller il faut juste que je me blinde avant au cas où le gentil Pr me confirme que mon cas est désespéré. J’ai décidé aussi de garder le rendez-vous de samedi avec le Dr de l’autre centre, s’il me fait une bonne impression ça fera déjà pas de fait vers la FIV 3. 

Voilà pour les news PMA. Je me prépare doucement à sortir de ma pause, mais je ne suis pas trop motivée pour en partir pour tout vous dire. Si mes 36 ans ne pointaient pas le bout de leur nez, j’aurais pris une année pause PMA. J’adore mon nouveau métier, louper des jours de boulot m’embête et courir à nouveau le matin pour faire des contrôles et me piquer tous les soirs ne m’enchante pas du tout. Mais je me dis qu’en changeant de centre, j’aurai pas mal d’examens à refaire et j’aurai encore quelques mois de répit.

Pour les news hors PMA, aujourd’hui j’ai couru chez le vétérinaire parce que mon chat a fait bisou-bisou avec une bébête… En voyant son petit museau gonflé hier j’ai eu le coeur serré. Mon chat étant très peureux ça ne s’est pas très bien passé chez le véto. Il miaulait et feulait et a même griffé la véto (j’étais mal), il a fallu que je le tienne pour qu’elle puisse lui faire deux injections, il hurlait de plus belle mais elle a réussi à lui faire ses piqures. Moi j’ai cru que j’allais pleurer tellement l’entendre souffrir m’était insupportable. Eh bien je suis bien barrée moi avec mes futurs enfants malades…

Bienvenue dans ma vie de molkette très sensible !

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

17 réflexions sur “I don’t know what to do with myself

  1. Je t’ai vraiment trouvée très mûre et très décidée dans tes choix. J’espère que le pr aura effectivement des choses plus sympa à te dire que le continue de cette lettre (qui semblait plus émaner d’un robot)

    J'aime

    • Ah bon tu trouves ? Faire un choix est une épreuve pour moi… d’où la technique de l’autruche 🙂 et dès que je fais un choix j’ai l’impression d’avoir fait le mauvais.

      J'aime

  2. C’est fou le coup de la secrétaire qui fait de la pub pour son chef…
    M’enfin, je crois que c’est pas mal mal d’y aller quand même, t’as raison. Au pire tu pourras lui jeter sa lettre directement dans sa face au prof gentil.

    J'aime

  3. Ouf, t’as conservé les deux rdv.
    Je comprend que tu ne veuilles pas te prendre un autre stop avec Clacla mais je ne pense pas que le Pr ait du temps à perdre rien que pour te rembarrer.
    C’est ptet mon côté optimiste qui ressort.
    Et puis deux avis, c’est mieux qu’un.
    Rencontrer les personnes te permettront de savoir si tu te sens à l’aise ou pas avec.
    J’espère juste que tu trouveras un centre en lequel tu pourras donner toute ta confiance.

    J'aime

    • Il y a un jour je t’aurais dit qu’effectivement ça ne coûte rien d’aller voir le Pr. Mais le rendez-vous d’aujourd’hui c’est tellement bien passé que je ne vois pas ce que Clacla peut m’offrir de plus… Mais bon ça ne m’empêche pas de cogiter…

      J'aime

  4. Bon alors c’est peut être très couillon ce que je vais écrire mais tu devrais quand même y aller à ce rdv, juste pour qu’ils prennent conscience de la brutalité de leur courrier stéréotypé qui doit en démonter plus d’une (je trouve ça juste sidérant…). Et ledit pr. ayant l’air d’être une star qui pour une fois est accessible, c’est l’occasion de lui dire quelques vérités sur le fonctionnement de leur service. Mais je comprends, en même temps, que tu ne souhaites plus perdre d’énergie. Maintenant, imaginons un instant que le rdv se passe bien, qu’il examine pour de bon ton dossier ou t’oriente vers un centre en qui tu pourras avoir confiance, cela pourrait être dommage de s’en priver non ? Nous sommes nous même sur le départ de notre centre sans en être encore sûr, et on multiplie aussi les rdv auprès de plusieurs spécialistes (même si c’est compliqué à gérer pour l’agenda et le boulot). C’est normal après tout: l’enjeu est essentiel pour nous, personne ne t’en voudra d’avoir plusieurs avis… Désolée pour la longueur du message et son côté donneur de leçon…

    J'aime

    • Vu que j’ai horreur de faire des choix, j’ai tendance à aller à la solution de facilité. Clacla était la solution de facilité parce que c’était le centre le plus proche de chez moi et pas à l’opposé de mon boulot. Et puis aujourd’hui j’ai vu un autre gynéco et il m’a littéralement bluffé… Alors oui je suis tentée de voir ce que le Pr me propose (j’ai déjà posé une matinée) mais même si ça me convenait, je préfère choisir le gynéco d’aujourd’hui qui m’a pas claqué sa porte en pleine tête. En plus, quand je lis Miliette et ses galères avec Clacla, ça ne me donne plus trop envie d’y aller.
      Bon courage pour votre recherche, et je suis tellement d’accord que l’enjeu est tellement important qu’il ne faut pas accepter de demi-mesure.

      J'aime

  5. T’as raison, conserve les 2 rdv on ne sait jamais, même si je comprend que devoir poser des 1/2 journées pour des rdv qui durent 10mn ça fout grave les boules mais bon au moins tu seras fixée et y’aura plus de doute.
    Pour le chat je compatis, je pleure quand le mien doit faire ses piqûres, la castration reste un très mauvais souvenir pour lui et moi 🙂

    J'aime

    • Ah la castration toute une histoire ! J’ai horreur des piqûres mais c’est plus stressant quand c’est pour lui. La bonne nouvelle c’est qu’elles lui ont fait du bien et que son museau a dégonflé dès le lendemain (pas besoin de retourner chez le véto !!!).

      J'aime

  6. Je pense que c’est bien d’y aller car tu sais un médecin est toujours plus motivé avec un patient en face pour trouver des solutions et même s’il te redit que ce n’est pas possible pour clacla il aura peut être d’autres propositions. Bises et caresses à ton chat.

    J'aime

    • Hé hé je suis vite retombé sur mes pattes et j’ai déjà vu ailleurs 🙂 Je ne pensais pas que ça irait si vite. Après comme je l’ai écrit au Pr, le but de ce mail n’était pas de plaider ma cause mais de le sensibiliser sur sa manière de s’adresser à des couples en souffrance et de faire preuve d’un peu plus d’humanité.
      Merci pour le chat il ronronne 🙂

      J'aime

Fais toi plaisir exprime toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s