C’est la rentrée !!!

Après une looooongue absente me voici de retour dans mon nouveau chez-moi. Je passais de temps en temps chez les copines de galère mais je n’avais pas le courage de me plonger dans un article. J’en ai commencé des milliers dans ma tête, mais le soucis c’est que mon ordi et moi ne sommes pas télépathe… Donc c’est bien avec mes dix petits doigts que je vais vous conter mes vacances.

(bon là j’essaye d’incruster une photo mais je n’ai toujours pas trouvé comment faire…)

J’ai commencé les vacances par une petite semaine toute seule ou j’ai bien profité de mon transat (le chat aka le PotdeColle n’est jamais très loin). Ensuite le Mari m’a rejoint pour quelques jours à la maison avant la grande balade ! Bizarrement mon humeur s’est légèrement dégradée à partir de ce moment là (c’était sûrement du à la crise de Monsieur suite à ma demande de poser une tringle dans le couloir)…

IMG_0105

 

Puis direction le Sud ! On a passé quelques jours chez des amis qui ont un élevage de Huskies, le soleil était au rendez-vous et on a eu la chance de profiter de leur dernière portée (comme vous pouvez l’imaginer j’ai fondu devant ces petites bêtes de poils…)

IMG_1910

IMG_1932

On a bien profité des amis, des chiens, du soleil, de la piscine et de l’excellente cuisine de nos hôtes. Le Mari a même passé deux jours à poser des grilles pour le nouveau chenil. Il était tout content de lui, regardant son oeuvre fier du boulot accompli. Moi je lui ai juste rappelé qu’il m’avait fait une scène parce que je lui avais demandé de poser une tringle (« mais ça va pas dans ta tête ? moi aussi j’ai droit à des VA-CAN-CES !!! tu me prives de mes VA-CAN-CES !!!!) Oui oui vous avez bien lu, tout ça pour une tringle…

Alors qu’habituellement chez mes amis je me sens comme sens sereine et apaisée, cette année, pour la première fois, je ne me sentais un peu mélancolique et voulais rentrer chez moi. Le soucis c’est qu’on avait à peine entamé notre périple et qu’on devait partir pour rejoindre notre deuxième étape dans les Pyrénées.

IMG_1961

On est resté quelques jours et malgré ce qu’on pourrait croire sur la photo, on a eu majoritairement beau temps. Là encore on a trop bien mangé et re-coup de blues. Sauf que celui là était puissance 3 parce que j’en ai même pleuré sans savoir pourquoi. Le Mari n’a pas trop compris non plus mais il a l’habitude maintenant, il m’a pris dans ses bras et n’a pas posé de questions. L’envie de faire demi-tour et de rentrer à la maison était encore plus forte. Mais l’hôtel de la prochaine étape était booké donc on a continué. Direction un joli pays du sud où il fait beau et chaud ! (peut être que ma mélancolie passera enfin…)

IMG_1963

L’hôtel était magnifique, la piscine avait la bonne température. Sur place on retrouvait ma BFF n°1 qui était déjà en vacances avec sa famille nombreuse. J’ai essayé de me détendre un peu, mais j’ai encore eu quelques crises de larmes et plusieurs insomnies (en plus grosse cata, j’avais terminé en une semaine deux bouquins alors que je n’en avais pris que 3 et qu’il me restait encore 10 jours de vacances…).

On a quand même bien profité des vacances : fait du vélo, un peu de tourisme et visité quelques bêtes à poils (dédicace les filles !).

IMG_1991 IMG_1978

 

L’effet BFF n’a pas vraiment marché parce que la pauvre, elle courrait partout entre sa grosse famille à gérer et son mariage à finaliser. Je pense que le fait de passer du temps avec elle entourée d’une quinzaine d’enfants (de 18 mois à 17 ans mais ils n’étaient pas tous à elle) n’a pas amélioré mon moral mais l’a carrément plombé. C’est à ce moment là que j’ai vraiment touché le fond. J’ai commencé à remettre en question mon couple, bah oui si on n’arrive pas à avoir d’enfants ensemble c’est peut être que le problème c’est nous, qu’on ne s’aime pas assez, qu’on n’est pas fait pour être ensemble… J’étais tellement prise dans mes pensées que je me suis éloignée du Mari. Il a finalement fini par réagir, on a beaucoup parlé, je n’ai pas été tendre avec lui et je lui ai reproché beaucoup de choses. Je pense qu’à ce moment là je m’étais complètement perdue, j’étais mal et c’était forcément sa faute à lui si on n’arrivait pas à s’en sortir vu que je déployait tellement d’énergie à me remettre en question, à tout analyser, alors que lui attendait que ça passe. On s’est beaucoup disputé, j’ai beaucoup pleuré, on a parlé, parlé, parlé et encore parlé. On a réussi à éteindre l’incendie et finir les vacances tranquillement notre complicité retrouvée. Je ne nous estime pas complètement sorti d’affaire mais on essaye d’aller de l’avant et on est motivé pour que notre couple marche.

The show must go on.

IMG_2019

Publicités

25 réflexions sur “C’est la rentrée !!!

  1. bon alors déjà : je veux le chien.
    Ensuite, si tu as besoin, je m’occupe des étagères, enfin des triangles
    (t’es pas psychorigide dû genre à vouloir que ce soit droit ?!).
    Ce livre là sur ton transat, il était bien ?
    Autre chose : es-tu sûre que les pingouins ont des poils ?!

    J'aime

    • Je suis désolée de te dire ça mais le chien a été vendu… Par contre j’ai une bonne adresse si tu en veux un 😉
      Merci de ta proposition mais la tringle à été posée, en râlant mais bon.
      Pour les pingouins je n’ai pas pu leur parler parce qu’ils étaient trop loin et rappelle toi j’étais à l’étranger et je ne parlais pas cette langue…
      Le bouquin était très bien mais bon ce n’était pas oui-oui au pays des fleurs hein ! J’adore les polars suédois si tu veux des auteurs n’hésite pas !

      J'aime

  2. Ce sentiment de n’être pas fait pour l’autre quand on n’y arrive pas, je connais mais pour me rassurer je me dis que certaines tombent enceinte par accident avec des mecs d’un soir donc bon le problème n’est pas là. Mais je comprend ce besoin de chercher à comprendre pourquoi. Mais comme ils disaient dans X-Files, la vérité est ailleurs…

    J'aime

    • C’est ça et il faut surtout arrêter de cogiter comme des dindes pour essayer de la trouver cette vérité. Regarde Mulder et Scully ils ne l’ont jamais trouvée non plus…

      J'aime

  3. Je ne sais pas si je te l’ai déjà dit mais ton chat, j’ai le même chez moi sauf qu’il a le torse blanc et des chaussettes blanches aux quatre pattes. Ah et il a le contour des yeux beiges comme s’il avait du maquillage pourtant c’est un mâle 🙂 !
    Sinon les huskies, trop mignonnnns. Comment t’as fait pour ne pas repartir avec un ?
    Sinon l’effet BFF ne semble pas t’avoir aidé surtout avec les enfants autour.
    J’espère qu’avec ton mari, tout va aller pour le mieux.
    Bon courage pour la reprise.

    J'aime

    • Bon faut que tu m’envoies une photo de ton chat maintenant !
      Le mien a le ventre blanc avec des petites tâches comme un léopard. Il a aussi le contours des yeux beiges et ça lui fait un sacré regard. Oui je suis folle de mon chat !
      Pour les chiots ils été déjà tous réservés… Donc c’est plus facile de partir en se disant qu’ils allaient retrouvés bientôt leurs maîtres.
      Avec le Mari ça va mieux mais je crois qu’on a vécu notre pire crise.
      Bon courage à toi pour la reprise, tu as un moral d’acier et ça fait plaisir à lire.

      J'aime

  4. Moi qui adore les photos, je suis servie 😀
    La première me plait beaucoup, rien qu’à la regarder on se sent reposé. Puis j’ai vu ce livre, je ne sais pas réellement de quoi il parle, mais j’ai tout de suite vu ces femmes d’antan avec leurs aiguilles à tricoter 😦
    Les toutous sont cro mignon. Tous les nanimaux sur tes photos sont cro mignons de toute façon. Je suis une vraie Brigitte Bardot hihi
    Il est vrai qu’on se sent plus active que ces hommes dans le parcours pma. J’ai bien l’impression que ce sont nous les femmes, qui gérons tout, qui nous chargeons de faire avancer les choses, etc….
    Est-ce parce que c’est nous qui portons et mettons au monde nos enfants ?
    Et que nos hommes se disent que ça va avec….

    J'aime

    • Je ne sais pas si de ton côté c’est pareil, mais dans notre couple c’est plus moi qui ai envie d’avoir un enfant. Moi c’est viscéral alors que lui si on n’y arrive pas bah on adopte et puis c’est tout. Donc du coup je provoque les choses, je m’engage, et je prends des décisions, lui il se laisse porter. Enfin bon c’est vu cet été que le fait de se laisser porter est un trait de son caractère…
      Moi aussi j’avais l’habitude de dire que j’étais une Brigitte Bardot (notre anniversaire tombe le même jour – pas la même année tu te doutes), mais depuis son virage extrême droite, je me désolidarise d’elle 😁).
      Décidément les petits chiots ont la cote, j’en mettrai d’autres à l’occasion ☺

      J'aime

      • Chez nous, l’envie de ce bébé est la même je dirai. Moi pour l’instant, je ne veux pas entendre parler d’adoption. Par contre je suis prête à recevoir des ovocytes (en bref je me fiche que mon enfant ait mes gênes) ce que je veux, c’est le porter, j’ai un besoin viscéral de la grossesse.
        Sinon, dans notre quotidien, pour quasi toutes les choses, c’est moi qui décide avec son accord quand même, moi aussi qui gère et organise les choses. Et pour la pma, il suit, comme le tien 😀

        Tu remarquera, si t’avais l’âge de Brigitte, on comprendrait mieux la difficulté de concevoir 😀

        J'aime

        • Au sujet de l’adoption je suis comme toi, je n’ai pas encore envie de l’envisager. Je préfère épuiser tous les recours pour pouvoir porter un bébé. Alors que le Mari lui c’est sa remarque fétiche « si ça ne marche pas c’est pas grave on adopte » (bien sûr mon chéri c’est tellement simple quand c’est quelqu’un d’autre qui s’occupe de la paperasse et qui gère les émotions…).

          Non mais t’as vu la tronche de Brigitte en plus ??? après on s’étonne d’avoir peur de vieillir !!!

          J'aime

          • Si un jour on doit passer par l’adoption, il me faudra du temps pour faire mûrir tout ça dans ma tête. J’ai trop besoin de porter cet enfant.
            Aaahh…..les hommes 😀

            Dans le fait de vieillir, et j’y penses de plus en plus forcément, je me fous un peu de la tronche que j’aurai, j’ai surtout envie de croire que j’aurai garder la jeunesse dans ma tête et dans mes tripes. Et pis j’espère aussi que j’aurai une bonne santé, parce que c’est là que ça commence à devenir difficile la vieillesse, quand la santé t’échappe.

            Pour l’instant tu n’es ni vieille comme Brigitte, ni ridée comme elle, alors tu peux souffler tes bougies sereinement et avec joie 😀

            J'aime

          • Je ne sais pas si toi c’est pareil, mais je ne me vois pas vieillir. Alors à chaque fois que je me rends compte de mon âge ça me fait un choc… Je me dis qu’à un moment je vais être plus raisonnable et sérieuse, mais bon j’espère que pas trop quand même, parce que j’ai envie de m’amuser avec mes enfants.
            Alors si on me demande moi j’ai toujours 25 ans dans ma tête, mais avec quelques rides au coin des yeux quoi 😉
            Merci en tout cas et tu n’oublieras pas Brigitte le 28 hein :d

            J'aime

          • C’est toi que je ne vais pas oublier 😉

            Moi non plus je ne me vois pas vieillir. Souvent quand je vois des nanas de mon âge à la télé, je dis à mon mari : ben elle fait vieille à côté de moi. Je crois vraiment que je ne me vois pas 😀

            J'aime

Fais toi plaisir exprime toi !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s